Créer un site internet

Christian Schad

Schad shadographie 1962

Schadographie 53a, 1962. Photogramme, 17,5 x 12,4 cm.

Christian Schad (1894, Miesbach - 1982, Stuttgart)

 

Commence à photographier en noir et blanc et en couleur dès 1910. Étudie les arts plastiques à l’Académie de Munich. Réalise en 1913 ses premières xylographies qui feront l’objet de sa première exposition personnelle à la galerie Wolfsberg à Zürich. Rencontre en Suisse dès 1915 Hans Arp, Hugo Ball, Alexander Archipenko et l’écrivain Walter Serner avec lequel il lance la revue littéraire Sirius qui défend les auteurs romantiques et expressionnistes. Walter Serner encourage Schad à approfondir son travail de photographe et attire sur lui l’attention de Tristan Tzara. En 1919, il exécute des xylographies abstraites à partir de collages de bouts de papier et de tissu, collages qu’il utilise ensuite pour créer des photogrammes baptisés plus tard par Tristan Tzara « Schadographies ».

Par la suite, il se consacre principalement à la peinture pour devenir une des figures majeures de la Nouvelle Objectivité. En 1936, le MoMA à New York présente plusieurs schadographies provenant de la collection de Tristan Tzara à l’exposition « Fantastic Art, Dada, Surrealism ». Participe à l’exposition « Abstraction in Photography » au MoMA à New York en 1951. La Staatliche Kunsthalle de Berlin lui consacre une rétrospective en 1980.