Toyen

Toyen, L'Oiseau et la femme, 1966

L'Oiseau et la femme, 1966. Encre de Chine et gouache sur papier, 30 x 19,3 cm.

Toyen (1902, Prague - 1980, Paris)

 

 

Très jeune, Toyen fait partie du groupe d’avant-garde tchèque dans lequel évolue Kafka, puis en 1923, dès la fondation du groupe Devetsil qui donnera naissance au Surréalisme tchécoslovaque, elle participe à toutes ses manifestations en compagnie de son mari le peintre Styrsky. En 1935, peu après une visite à Prague de Breton et d’Éluard accompagnés de Sima, le couple se rend à Paris. Toyen participe aux expositions surréalistes en 1936 à Londres, en 1937 à Tokyo, en 1938 à Amsterdam et à Paris. Après la mort de Styrsky en 1942, elle s’installe à Paris en 1947. Participe à nouveau aux expositions surréalistes : Le Surréalisme en 1947, galerie Maeght à Paris ; Exposition Internationale du Surréalisme (E.R.O.S.) 1959-1960, galerie Daniel Cordier à Paris ; Surrealist Intrusion in the Enchanter’s Domain 1960-1961, D’Arcy Galleries à New York ; Mostre Internazionale del Surrealismo 1961, galerie Schwarz à Milan ; L’Écart absolu 1965, galerie L’Œil à Paris. Jusqu’à la mort d’André Breton sa participation à l’activité surréaliste sera constante. Louée par les surréalistes, son œuvre est connue pour sa recherche de l’étrange, ses représentations de paysages habités par des figures ou des animaux inquiétants, et la précision de ses dessins à la plume.