Manuel RIvera

Rivera paisaje

Paisaje conjurado I, 1987. Toile métallique montée sur panneau de bois peint, 130 x 89 cm.

Manuel Rivera (Grenade, 1927 - Madrid, 1995)

 

Après ses essais de peintre il découvre le fil de fer et le grillage qui deviennent ses  matériaux d’artiste. En 1951, il s’installe à Madrid et en 1957, il intègre le groupe « El Paso » qui incarne l’art informel espagnol.  Participe à la IVe Biennale de São Paulo.  Une salle entière lui est consacrée à la XXIXe Biennale de Venise. Pierre Matisse qui le représente à partir de 1960 aux États-Unis, le fait participer à une exposition du groupe El Paso à New York, tandis que le MoMA et le Guggenheim Museum exposent ses œuvres et en acquièrent pour leurs collections permanentes. En 1964, il reçoit le prix Kaufmann du Carnegie Institute de Pittsburg et le prix d’Honneur de la IIIe Exposition internationale de Tokyo. Exposition personnelle galerie Pierre Matisse avec la série des Espejos. En 1976, rétrospective au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris où, en 1987, il participera à l’exposition Le Siècle de Picasso. En 1994, les musées d’Essen et d’Altenbourg en Allemagne, lui consacrent une exposition personnelle.

Ses œuvres figurent dans les collections des grandes institutions en Espagne, mais aussi à l’étranger : à la Tate Gallery, Londres ; à la Kunsthalle, Manheim ; au Stedelick Museum, Amsterdam ; au Musée d’Art et d’Histoire, Genève ; au Musée d’Art Moderne, Zurich ; au MoMA et au Guggenheim Museum, New York ; au Carnegie Institute à Pittsburg ; à Paris, au Musée national d’art moderne, Centre Georges Pompidou au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.