Man Ray

Man ray, Rayograph, 1924

Rayograph, 1924. Photogramme, 29,5 x 23,7 cm

Man Ray (1890, Philadelphie - 1976, Paris)

 

 

Dès 1911 il fréquente la galerie 291 d’Alfred Stieglitz à New York. Il fait la connaissance de Marcel Duchamp en 1915 avec lequel il crée une branche américaine de Dada qui ne dure que peu de temps. Il s’installe à Paris en 1921 et l’année suivante il expérimente la rayographie et publie un album de douze rayographies intitulé Champs Délicieux, préfacé par Tristan Tzara. Il se lie avec Arp, Chirico, Ernst, Miró et participe en 1925 à l’exposition La Peinture Surréaliste à la galerie Pierre. Alterne dès lors les expositions collectives avec les surréalistes et les expositions personnelles en Europe et aux États-Unis. En 1937, Man Ray publie avec André Breton le manifeste La Photographie n’est pas l’art. Reçoit la médaille d’or pour la photographie à la Biennale de Venise de 1961. L’année suivante, exposition Man Ray, l’œuvre photographique à la Bibliothèque Nationale à Paris. Une rétrospective de son œuvre a lieu en 1966 au Los Angeles County Museum. En 1972, le Musée National d’Art Moderne à Paris lui consacre également une rétrospective. Bien qu’il n’ait jamais adhéré officiellement au groupe surréaliste, l’œuvre de Man Ray, abondante, riche en inventions techniques, comprenant peintures, sculptures, objets, photographies, reste associée au Surréalisme et devance de plus d’un demi-siècle l’art d’aujourd’hui. 

Site web : www.manray-photo.com

×