Jean Arp

Arp la roue des martyrs 1961 44 x 41cm

La Roue des martyrs, 1961. Collage sur papier et carton, 44 x 41 cm

Jean Arp (1886, Strasbourg - 1966, Bâle)

 

Peintre, sculpteur et poète. En 1912, à Munich, il collabore à l’Almanach du Blaue Reiter. En 1914, il échappe à la conscription allemande. En 1915, il rencontre le peintre Sophie Taeuber qu’il épousera en 1922. Cofondateur du mouvement Dada à Zürich, il expose avec le groupe à Berlin (1918) et à Cologne (1919). Il confectionne des collages et des reliefs avec des cartons, des sculptures en bois, en pierre et en plâtre pour être tirées en bronze. Parallèlement il écrit des textes et des poèmes d’esprit Dada. Première exposition personnelle à Paris en 1927. Participe aux Cercle et Carré (1929) et Abstraction-Création (1932). En 1940, Arp se réfugie en Suisse où sa femme, Sophie Taeuber décède en 1943. De retour en France à la fin de la guerre, il reçoit le Grand Prix de Sculpture de la Biennale de Venise (1954). En 1962 ont lieu des rétrospectives de son œuvre : à Paris, au Musée National d’Art Moderne, à Londres, à Bâle et à Stockholm. 

Site web : www.fondationarp.org

L'élément le plus important que Arp a introduit dans son œuvre est l'"humour" dans sa forme la plus subtile, conception nouvelle qui a donné au mouvement Dada une exhubérante jeunesse, à l'opposé des tendances purement intellectuelles du Cubisme et de l'Expressionnisme. Arp a ainsi démontré l'importance de l'ironie pour combattre les théories sophistes alors en vogue. Ses poèmes de cette époque détournent le sens initial des mots pour leur donner les significations les plus inattendues à travers l'allitération ou le pur non-sens. Ses "Concrétions", sa contribution au Surréalisme, témoignent de sa maîtrise dans l'utilisation des matériaux les plus divers et, très souvent, ces sculptures, calembours en trois dimensions - représentent ce à quoi le corps de la femme aurait pu resembler. Pour Arp, l'art est Arp."

Marcel Duchamp, Collection of the Societé Anonyme : Museum of Modern Art 1920, Yale University Art Gallery, 1950