Hans Bellmer

Bellmer dessin 1949

Sans titre, 1949. Mine de plomb sur papier, 24 x 15,5 cm

Hans Bellmer (1902, Katowice - 1975, Paris)

 

Il se fait connaître grâce à ses photographies de poupées que sa sœur envoie à Paris en 1934 au groupe surréaliste et qui seront publiées en 1935 dans le n°6 de la revue Minotaure. Il démonte de vraies poupées, les reconstitue pour en faire des objets érotiques. Bellmer est aussi un habile dessinateur : il trace au crayon avec une grande finesse des personnages équivoques dans l'intention de troubler le spectateur-voyeur. Participe en 1935, à l'« Exposición Surrealista », Ateneo de Santa Cruz de Tenerife ; en 1936, à Paris à l'« Exposition d'objets surréalistes » galerie Ratton et à New York au MoMA à « Fantastic Art, Dada, Surrealism ». Dès cette date, adopté par les surréalistes, il fait partie de la plupart de leurs expositions : à Tokyo, 1937 ; à Amsterdam, 1938 ; à Mexico, 1940 et après la guerre, à l'exposition « Le Surréalisme en 1947 » galerie Maeght à Paris, à « Surrealist Intrusion in the Enchanter's Domain », D'Arcy Galleries à New York...

En 1957 il écrit Petite Anatomie de l'inconscient physique ou l'Anatomie de l'image, réflexions sur son œuvre. Sa rencontre avec Unica Zürn dans les années cinquante influence son parcours. Il la fait participer à l'exposition « E.R.O.S. » à la galerie Daniel Cordier à Paris en 1959-1960. Unica Zürn souffrant d'une profonde dépression, il ne peut l'empêcher de se suicider en 1970. Lui-même, devenu hémiplégique, connaît le même fin cruelle. Malgré une reconnaissance tardive de la part du groupe surréaliste, il représente aujourd'hui une de ses figures emblématiques.