Dolorès Ling

Ling, encre sur papier

Sans titre, encre sur papier, 24,1 x 31,6 cm

Dolorès Ling (1932, Vienne - 1999)

 

Dès son enfance, Ling vit dans un univers où l'art est présent. Très jeune, elle suit des études de danse classique à l'école de l'Opéra de Vienne. En même temps, elle poursuit sa formation dans le domaine musical et théâtral. C'est grâce à l'influence de ses parents qu'elle suit des cours de langue et d'histoire de l'art à l'université de Vienne et d'histoire de l'art d'Extrême-Orient à l'université de Hambourg. En Amérique, elle étudie la lithographie à la School of the Art Institute de Chicago et les autres techniques de la gravure à l'université de Loyola. Des séjours prolongés en Allemagne, en Europe de l'Est et aux Etats-Unis lui permettent d'enrichir son expérience artistique. Elle finira par s'installer en France et obtient la nationalité française.

De ces influences mêlées d'Extrême-Orient et d'Occident, de danse et de calligraphie chinoise, Ling a développée une peinture gestuelle et lyrique qui tient de l'abstraction tout autant que de la figuration.

Construite à partir d'un symbolisme inspiré des philosophies asiatiques, sa peinture est signe, pont entre le langage symbolique de l'Asie et l'art pictural représentatif.

 

×