Adrien Dax

Dax, la rencontre, 1969

La Rencontre, 1969. Huile sur panneau, 65 x 54 cm.

Adrien Dax (1913, Toulouse - 1979, Toulouse)

 

Il découvre le surréalisme dans la revue Minotaure, et se rapproche du groupe surréaliste à la fin des années quarante. Il participe alors activement à toutes les publications du mouvement. Il s'intéresse à l'expérimentation des différents procédés de l'automatisme comme les « impressions en relief(s) » et les « affiches interprétées ». Le dessin à la plume sert de base à des créations volontairement dénuées d'effets chromatiques : le feu, les vagues, les coquillages y sont souvent représentés par des lignes sinueuses et des courbes y traduisent aussi sn tumulte intérieur. Son œuvre est le reflet de sa vive curiosité pour les formes naturelles et particulièrement pour la genèse des structures minérales.

Bien que vivant retiré, il participe à des expositions surréalistes : à Milan en 1961, « Mostra Internazionale del Surrealismo », galeria Schwarz ; à Paris en 1962, « La Cinquième Saison - Mouvement surréaliste et Mouvement Phases », galerie du Ranelagh et en 1965, à « L'Ecart absolu » à la galerie L'Œil.

Ses œuvres sont également présentes dans la plupart des manifestations du mouvement Phases créé par Edouard Jaguer.