Exposition en cours

 

Reflets automne II

Reflets d'automne II, 2016. Collage de papiers coréens sur toile, 100 x 100 cm

 

 

 

 

 

 

 

Young-sé Lee

L'Esprit de la terre

œuvres de 1984 à 2017

 

Vernissage le samedi 10 juin en présence de l’artiste
de 16 heures à 20 heures

exposition jusqu’au 20 juillet 2017

 

Fils des artistes Ung-no Lee et In-kyung Park, Young-sé Lee est né en 1956 en Corée du Sud. En 1960, la famille quitte la Corée et s’installe définitivement en France. À Paris, Young-sé Lee étudie à l’École d’Arts Graphiques et à l’École d’Arts Appliqués en 1974 et 1976, puis à l’Académie de la Grande Chaumière et à l’École des Beaux-Arts entre 1976 et 1984. Par la suite, des expositions personnelles lui sont consacrées en France, en Suisse, en Corée du Sud, et il participe également à de nombreuses expositions collectives.
Après le décès de son père en 1989, il continue, avec sa mère, In-Kyung Park, à faire vivre l’Académie de Peinture Orientale, fondée en 1964 à Sèvres près de Paris et située aujourd’hui dans les Yvelines, dans un nouveau complexe construit par l’architecte Jean-Michel Wilmotte.
Héritier de la tradition artistique coréenne, il exécute des collages avec du papier coréen à base de feuilles de mûrier qu’il enchâsse sur des reliefs en bois sculpté et rehausse ensuite avec des couleurs fluides. Sensible à la beauté de la Nature, sa perception du monde qui l’entoure est inhérente à son œuvre. 

Un catalogue est édité comportant des textes de Lydia Harambourg et de Sim Eunlog, une biographie de l’artiste et la reproduction de toutes les œuvres exposées.